Un « petit nouveau » de 120 ans

© Mélanie Joubert

Les amateurs de belles lignes classiques se sont réjouis de découvrir cette nouvelle tête à La Baule l’été dernier… Alfred Mylne dessina le Tay Class sloop pour le Royal Tay Yacht Club de Perth, en Écosse. Des trois avatars connus de ce monotype de régate de 7,49 mètres de long pour 1,60 mètre de large, l’un, seul nous est parvenu : Osprey, construit en 1898, restauré dans les années 2000 à Glasgow, mais sans reprendre la mer… Après dix ans dans un hangar du pays de Galles, Osprey a été acquis par le bordelais Didier Griffiths, qui cherchait un nouveau bateau après s’être séparé de son plan Fife Ellad. Un premier toilettage et recalfatage confié au charpentier Hubert Stagnol lui a permis d’essayer son nouveau bateau… « Et c’est décidé, je le garde ! Il est marin, il marche bien… Je sais que ce bateau me fera vibrer, et c’est ça qu’il me faut. » Pour cela, Osprey retourne passer l’hiver en chantier à Combrit, aux bons soins d’Hubert Stagnol.

Les derniers articles

Chasse-Marée