Un navire-hôpital géant en chantier

Mercy Ships
© Mercy Ships

Global Mercy, le plus grand navire-hôpital humanitaire, sera lancé en 2021 par le chantier chinois Tianjin Xingang Shipbuilding, pour le compte de l’ONG Mercy Ships.

L’ONG Mercy Ships arme depuis 1978 des navires-hôpitaux pour apporter un soutien médical sur les côtes africaines. Cette association internationale d’origine américaine et d’inspiration évangélique, basée en Suisse, dispense des soins gratuits dans différentes spécialités, en particulier chirurgicaux, et est engagée dans la formation des professionnels de santé dans les ports où elle séjourne. Elle arme pour cela le navire-hôpital Africa Mercy, un ancien roulier danois de 152 mètres, construit à Helsingør (Danemark) en 1980, transformé pour ses nouvelles fonctions en 2007 par le chantier A&P à Newcastle-upon-Tyne, au Royaume-Uni. Outre les cinq salles d’opération, les quatre-vingts lits, la salle de réveil et de soins intensifs, l’unité du scanner CT et de radiographie, ainsi que le laboratoire d’analyse, Africa Mercy possède également un centre de formation médicale doublé d’une unité de formation en agroécologie. En 2021, un second navire viendra compléter la flottille de Mercy Ships : le Global Mercy, dont l’ONG a annoncé qu’elle avait passé commande auprès du chantier Tianjin Xingang Shipbuilding, établi à Tientsin, au Sud-Est de Pékin.

Long de 174 mètres pour une largeur de 28,60 mètres, jaugeant 37 000 tonneaux, cet hôpital à quai sera doté de six salles d’opération, de 199 lits – soins intensifs, soins aigus et convalescents –, d’un auditorium pouvant accueillir 682 personnes, d’une piscine, d’une salle de sport, d’un café, d’une boutique, d’une bibliothèque ainsi que de logements pour les quelque 641 bénévoles – marins, équipe médicale, mécaniciens, familles…

Pour assurer sa mission de formation et ainsi développer les capacités médicales locales, Global Mercy sera aussi doté d’un laboratoire de simulation et de postes de réalité virtuelle pour les cours qui pourront accueillir 125 élèves.

C’est le cabinet d’architecture navale et d’ingénierie finlandais Deltamarin qui a livré les plans du nouveau navire, le premier navire-hôpital de l’ONG spécifiquement conçu pour sa mission.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée