Un Maïca pour les jeunes

© Éric Sempé 

Shangri-La, un Maïca de 1962, lancé par les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN), sur des plans du cabinet Illingworth et Primrose, est le cinquième d’une petite série qui a remporté de belles victoires en son temps.

Christian Noyer, son propriétaire, vient de conclure un accord avec le Yacht-club classique de La Rochelle (CM 286) : il s’engage à embarquer de jeunes équipiers à bord et, en échange, le club se charge de l’entretien de Shangri-La. Le beau yacht de 11 mètres à voûte participera ainsi aux régates du Challenge classique en Manche et Atlantique et aux rallyes organisés par le club. Cette action s’inscrit dans le prolongement du Défi des midships, la seule régate au monde pour étudiants sur des voiliers classiques.

<www.yachtclubclassique.com>

One Reply to “Un Maïca pour les jeunes”

  1. Stéphane HUPIN dit :

    Class Maïca est à l’origine de ce projet.
    SH

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite