Un Joshua en aluminium

Joshua, Golden Globe Race

En 1962, Meta construisait Joshua pour Bernard Moitessier qui, en 1968, prenait à bord le départ du Golden Globe.

Cinquante ans plus tard, pour fêter cet anniversaire, le chantier de Tarare (69) a décidé d’en construire une réplique, mais en Strongall (aluminium épais), l’acier n’étant plus dans leurs compétences.

Cette contrainte a notamment impliqué d’ajouter un bouchain. À noter également que le cockpit sera désormais à l’arrière – une solution jadis retenue sur certains des soixante-dix Joshua construits par Meta – et les mâts un peu plus hauts. La mise à l’eau est prévue pour cet été.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite