Un bolincheur en bois doté d’un bulbe

© Philipe Urvois

Le Vag A-Lamm, bolincheur construit en 1980 au chantier Pierre Gléhen du Guilvinec,  est entré le 21 janvier dernier  au chantier Tanguy de Douarnenez pour trois mois de travaux  au terme desquels il sortira doté d’un bulbe d’étrave. « À ma connaissance, ce type d’opération n’a encore jamais été pratiqué sur une unité bois, précise  Yves Tanguy. J’ai réalisé  une demi-coque pour montrer  à Didier Le Gloanec, patron du bolincheur, quelles formes aurait son bateau après transformation, et il a été convaincu. »

© Philipe Urvois

L’objectif est de rendre l’avant  du Vag A-Lamm plus porteur  car il avait tendance à embarquer à pleine charge, par mer agitée. Prévu à l’origine pour stocker
la sardine en pontée, il avait été modifié à plusieurs reprises pour accueillir cinq cuves d’eau réfrigérée pouvant contenir  au total 12,5 t de poisson, ce qui modifiait son assiette.

Après étude du projet par l’architecte Gilles Rolland (cabinet coprexma), la quille  a été rallongée d’1,80 m pour former l’avant du bulbe. « Il n’est pas trop proéminent afin de ne pas gêner la manœuvre de la senne, précise Didier Le Gloanec. »  Les onze premières membrures ont été remplacées de façon  à donner plus de volume aux formes avant. « Les entrées d’eau restent cependant très fluides », assure Yves Tanguy. Didier Le Gloanec a aussi profité  de ces travaux pour remplacer  une partie du bordé ainsi que toutes les jambettes et augmenter la hauteur du pavois de 20 cm.

Le barrotage du pont en avant  de la timonerie sera aussi surélevé de 40 cm. Cette modification n’apportera qu’une faible augmentation de jauge : 1,7 ums (Universal Measurement System), soit 0,8 tonneau. Mais cela va permettre d’aménager un local  de stockage pour la glace destinée à refroidir l’eau  des cuves à poisson, cuves qui seront aussi remplacées et repositionnées. « Au final, conclut Didier Le Gloanec, la charge sera identique mais reculée. Grâce  à tout cela, le bateau devrait être plus stable et consommer  moins de carburant. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°318 Réservé aux abonnés

« À la ligne »

Joseph Ponthus - À la sortie de l'atelier de marée où il est employé comme intérimaire, un ouvrier « à la ligne »... Lire la suite