Un bátar voyageur

Compagnie du Bátar
© Compagnie du Bátar

Le Bátar Fyr, long de 12 mètres et large de 2,4 mètres, a été construit à Toulouse par la Compagnie du bátar, une association qui organise depuis 2011 des événements autour de la culture Viking. Les formes du navire sont celles du Skuldelev 6, navire de pêche et de transport médiéval dont l’épave, fouillée dans le fjord de Roskilde, au Danemark, est aujourd’hui présentée au Musée des navires Vikings établi sur ses rives. À la différence de leurs prédécesseurs, les Vikings toulousains ont construit leur bateau avec des outils et des techniques modernes, mettant en œuvre découpe numérique, fibre de verre et résine époxy. Après un an de chantier, le Bátar Fyr était convoyé par la route jusqu’à Roskilde, où les charpentiers, passés maîtres en matière d’archéologie expérimentale nautique, ont dû s’ébaubir de cette embarcation indéfinissable… Le 2 août dernier, huit membres de la Compagnie du bátar larguaient peu après les amarres à destination de Stavanger, atteint au terme de leur quatrième semaine de cabotage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite