Trois siècles de SHOM

shom 
© shom 

Le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) est l’héritier du Dépôt des cartes et plans de la marine, créé en 1720 sous Philippe d’Orléans, pour réunir les documents susceptibles d’aider à la navigation (cartes, portulans, journaux de capitaines, mémoires, observations astronomiques, données topographiques…) ; dès 1773, il obtient le monopole de la fabrication des cartes en France « afin d’inspirer aux navigateurs une juste confiance » et de les prémunir des faux, ou « flous », émis par des particuliers.

Si Colbert avait déjà lancé des campagnes de cartographie côtière, la France a été le premier pays à se doter d’un service hydrographique national.

Aujourd’hui, le shom, devenu un établissement public administratif en 2007, est placé sous la tutelle du ministère des Armées. Il produit et diffuse les documents nautiques, dont les cartes marines, et soutient les politiques de défense, ainsi que celles qui concernent la mer et le littoral.

Un livre (300 ans d’hydrographie française, éd. Locus Solus) et une exposition en ligne retracent cette longue et brillante histoire.  < www.shom.fr >

Une journée d’étude en direct le 19 novembre

La journée d’étude organisée en partenariat avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac à l’occasion de la célébration par le Shom de 300 ans d’hydrographie française sera diffusée en direct le 19 novembre, sur Youtube.com  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée