Stress, survie… volontaires demandés

© association Au Rad’lô 

En 2018, quelques élèves officiers de marine marchande de l’association Au Rad’lô se livraient à une expérience de dérive à bord d’un radeau de survie gonflable, pendant quelques jours, devant les calanques de Marseille…

Un huis clos sous surveillance des pompiers, suivi par des médecins et des psychologues, dont les enseignements ont été assez riches pour que l’association prépare, pour le printemps 2020, une nouvelle expérience incluant cette fois des passagers en nombre. Une trentaine de personnes prendront place à bord d’une embarcation de sauvetage rigide, dans les parages de Saint-Malo, en Manche. La durée de leur attente ne leur sera pas communiquée ; elle sera déterminée par l’équipe de suivi à terre.

Des scénarios incluant des incidents sont prévus, de la crise de nerfs au vol de rations, « en cas de bon déroulement de l’opération » ! Bref, si tout se passe trop bien, on se débrouillera pour que ça se gâte… Les cobayes seront sélectionnés parmi des marins-pompiers et des étudiants en psychologie et en médecine volontaires. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée