Stella Oceani, régate au sextant

© Stella Oceani

Le gagnant sera… celui qui aura le mieux calculé sa position. En novembre prochain aura lieu la troisième édition de la Stella Oceani (<stellaoceani.com>), une régate de navigation astronomique entre Cadix et Las Palmas. Les seuls instruments autorisés sont le sextant, la carte et l’almanach… Seul le capitaine, hors compétition, a accès aux GPS, loch et autre sondeur électronique. « Les participants sont les navigateurs ! Ils notent trois relevés par jour, qui seront ensuite évalués à l’arrivée, précise Paloma Gonzalvo, organisatrice de l’événement. La vitesse n’a aucune importance. Plus le calcul est bon, plus sa note sera élevée. Nous n’avons aucun moyen de savoir si les participants ont respecté les règles, cette régate étant basée sur la confiance. Au vu des résultats de chacun lors de l’édition 2019, je crois que personne n’a vraiment triché. » Avant le départ des bateaux, une conférence avait été donnée lors de la dernière édition pour présenter les bases de la navigation astronomique aux équipages. « Nous essaierons de réitérer l’expérience cette année, ajoute Paloma Gonzalvo, mais en organisant aussi de vrais cours. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée