Petite classique au Havre

© Jean-Yves Béquignon

Acteur incontournable du nautisme en baie de Seine depuis 1838, la Société des Régates du Havre (SRH) a fêté son cent quatre-vingtième anniversaire en organisant notamment le 1er septembre une parade navale qui a constitué la première manche de la « Classique Virginie-Hériot » annuelle.

À la différence des précédentes éditions, seuls trois classiques étaient engagés, à savoir les Requin Harvey, à Hervé Duthil, et Izenah III, à Michel Lemonier, ainsi que le Dragon Nanouck, à Eric Lebon. Ceux-ci ont évolué au milieu des J80 et autres voiliers modernes du club, auxquels s’est joint le cotre pilote Marie-Fernand (CM 81) qui arborait en tête de mât le guidon de la SRH.

Le lendemain matin, pratiquement seuls devant la grève havraise, les deux Requin et le Dragon couraient trois autres manches par un temps radieux. Harvey s’est imposé devant Nanouck. Christophe Lachèvre, responsable de la commission voile de la srh, espère retrouver une douzaine de participants l’an prochain.

Signalons que pour marquer durablement son anniversaire, la SRH a publié un hors-série de son bulletin, rédigé par Philippe Valetoux, ancien pilote de la station du Havre et patron de Marie-Fernand, passionné depuis vingt-cinq ans par l’histoire des régates. Abondamment documenté et illustré, cet opuscule qui brosse le portrait, les succès et les tribulations du club de sa création jusqu’à nos jours, fourmille d’anecdotes et se lit agréablement. Il est disponible auprès du secrétariat de la SRH. • Jean-Yves Béquignon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée