Passage du Nord-Est. Un hiver précoce bloque le trafic maritime

NORTHERN SEA ROUTE FROM MURMANSK (RUSSIA TO HUANGHUA (CHINA) ON BOARD OF THE VESSEL NORDIC ODYSSEY. 70°09'N 173°40'E - 20/07/2012 - 10:15 UTC.

Cette année, l’hiver est précoce dans l’Arctique. Conséquence : depuis début novembre, une vingtaine de navires marchands se retrouvent bloqués dans les glaces, aux alentours de la Nouvelle-Zemble…

Pour les marins de ces navires actuellement prisonniers – essentiellement de vraquiers et de transporteurs de produits raffinés – le voyage s’est ainsi allongé de quelques semaines. Le temps pour les brise-glaces à propulsion nucléaire russes d’atteindre leurs positions et de les libérer.

A la faveur du changement climatique, le trajet entre Mourmansk, en Russie, et Huanghua, en Chine, est désormais possible « en théorie » toute l’année et ne demande qu’un mois de navigation, permettant aux navires marchands de raccourcir considérablement leur trajet par rapport à la route de Suez. Mais… cette année l’Arctique a refermé ses mâchoires, nous rappelant les ambiances d’antan.

Hasard des choses : le portfolio du Chasse-Marée 324, (actuellement en kiosque) signé Davide Monteleone, témoigne du quotidien des marins d’un minéralier empruntant cette route mythique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée