Nouvelle vie pour Albarquel

Après un séjour au chantier portugais, Albarquel retrouve les eaux bretonnes 
pour participer aux fêtes de Douarnenez 88 avec l’association Dundée Aimé, à laquelle 
ses propriétaires l’ont confié. © coll. Chasse-Marée 

Le ketch Albarquel (CM 309) a été vendu par Bruno Houmard à deux marins, Léa Mias et Victor Leydet, qui l’armeront au charter au départ de La Ciotat. Léa étant aussi charpentière de marine, elle s’occupera de son entretien qui se déroulera cet hiver au chantier de Mestre Jaime à Sarilhos Pequenos au Portugal. Il faut notamment rafraîchir les espars, le matériel de sécurité, changer le vît-de-mulet et quelques bordages, reprendre la peinture et revoir les emménagements. Le couple a lancé une campagne de financement participative, qui s’achève fin octobre, sur KissKissBankBank. Une fois les travaux achevés, Albarquel devrait être convoyé en janvier à La Ciotat.

Le Chasse-Marée a consacré un article au ketch Albarquel dans le n°309, en décembre 2019 : Les belles bordées d’Aquarquel 

Construit en 1957 au Sud de Lisbonne pour le transport du sel, Albarquel fut désarmé en 1970. Restauré par deux jeunes Français, le caboteur portugais a été racheté en 2014, in extremis et après maintes aventures, par l’un des deux marins qui l’avaient sauvé en 1976. Il le prête aujourd’hui aux Bordées, une association marseillaise bourrée d’énergie et de générosité…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée