Lovis en campagne

© BÖE

Basée à Greifswald, en Poméranie, dans l’un des plus grands ports de bateaux traditionnels d’Allemagne, l’association BÖE (Bildung, Ökologie, Erleben – « éducation, écologie, expérience ») embarque des groupes d’horizons divers à bord de son ketch de 28,50 mètres Lovis. Cet ancien vapeur de charge en acier a été lancé à Göteborg, en Suède, en 1897 sous le nom de Malmö. La coque a pu être récupérée au Danemark par les fondateurs de l’association en 1998, restaurée et gréée sur le modèle des caboteurs à voile construits à la même époque au chantier Lühring d’Hammelwarden, près de Brême.

Les groupes souhaitant réserver le bateau pour une ou deux semaines de navigation présentent un thème général pour le séjour, qui sera discuté et autour duquel des ateliers seront organisés à bord. « Lorsque nous avons beaucoup de demandes de réservation pour Lovis, précise Kathrin Samstag, membre de l’association, nous sélectionnons les projets les plus intéressants. Cela nous arrive d’accepter des demandes de vacanciers, mais seulement quand nous avons une semaine de libre où rien d’autre n’a été organisé. Le déroulement des semaines est très variable. En fonction des envies des équipiers, de leur niveau en voile, et bien sûr de la météo, nous nous adaptons, nous gérons plus ou moins l’organisation de la semaine. » Lovis, qui navigue la plupart du temps en mer Baltique et en mer du Nord, a ainsi pu emmener récemment un groupe d’étudiants et leurs professeurs en tournée dans différents ports hanséatiques. Chaque année, l’association organise elle-même également une semaine où ne sont accueillies à bord que des femmes.

Cette année, le programme sera quelque peu différent : « cela fait quelque temps que nous souhaitons aller jusqu’en France et traiter des questions de frontières, d’immigration et de sauvetage des réfugiés en mer, explique Kathrin Samstag. Comme nous nous rendons cette année aux fêtes maritimes de Brest et de Douarnenez, nous en profitons pour mettre en place ce projet antiraciste. » Dès le mois de juin, le bateau naviguera ainsi de Hambourg vers Douarnenez, en s’arrêtant sur les ports de la côte de la mer du Nord et de la Manche ; à chaque étape, des expositions et des discussions autour du thème principal seront organisées. « Nous cherchons toujours des associations sur place, aux Pays-Bas, en Belgique et en France, pour préparer la mise en place de ces événements », ajoute Kathrin Samstag. Informations et contacts : <lovis.de>

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée