L’excellence aux Ileaux

Le 24 juin, à Noirmoutier, c’était jour de fête aux Ileaux. En ce premier samedi de l’été, l’équipe de Frédéric Maingret a en effet mis à l’eau son dernier né, Ioda, son second Rosso 28 sur plans Paolo Bua.

Chantier des Ileaux
© Chantier des Ileaux

Néanmoins, si le bateau mesure toujours 8,50 m de long pour 2,96 m de large, il présente plusieurs différences avec son frère en construction tant au niveau de la forme du rouf que des appendices, ou encore des emménagements et de l’électronique embarquée, voire de certains détails comme les cale-pieds escamotables du cockpit. Autant d’évolutions et d’améliorations qui montrent tout l’intérêt de travailler avec un « petit » chantier riche d’un important savoir-faire.

À noter que ces derniers mois, outre la préparation pour la belle saison de quarante-cinq bateaux en hivernage, les huit charpentiers des Ileaux ont également façonné un nouveau mât d’artimon pour le Martroger et travaillé à la restauration de trois unités : Belle Hortense (CM 285), Salangame dont ils ont changé toutes les membrures après le remplacement de sa quille il y a un an, et le cat-boat Dix de Der construit aux Ateliers de l’Enfer. Dans les semaines à venir, le chantier noirmoutrin devrait mettre sur cale un nouveau plan Bua pour un client de New York, bateau qui sera livré au début du printemps 2018. Et, « surtout » est-on tenté d’écrire, l’équipe doit intégrer dès la mi-juillet ses nouveaux locaux bâtis en lieu et place de ceux détruits par le feu il y a un an et demi. Les Ileaux reviennent en force !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite