Les écubiers remontaient-ils jusqu’au gaillard

[QUESTION DE LECTEUR] “J’ai commencé la réalisation d’une maquette d’un trois-mâts barque construit en 1900 par les Chantiers Nantais installés à Chantenay: le Neuilly (type Amiral Courbet ou Babin Chevaye). J’ai un souci technique : les écubiers remontaient-ils jusqu’au gaillard ou s’arrêtaient-ils au niveau du pont principal c’est-à-dire sous le gaillard ? Sur les photos que j’ai mais également sur le plan de pont, on ne voit pas d’écubier sortant sur le gaillard. Si vous avez la réponse à cette question je suis preneur d’informations.”

One Reply to “Les écubiers remontaient-ils jusqu’au gaillard”

  1. GUY DEMOMENT dit :

    Les écubiers remontaient sur le pont principal où se trouvait le guindeau à vapeur, dans la teugue, sous le pont de gaillard. Voir le schéma très clair des pages 88 et 89 du livre de Jean Randier : Grands voiliers français, 1880-1930, éds. MDV, 2000.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée