Le phare de Batz devient musée

© Phare de l’île de Batz

Le grand phare de l’île de Batz, construit en 1836, est automatisé depuis 1995. À compter de son ouverture au public, en 1997, il a attiré des centaines de milliers de visiteurs. Depuis le 17 juillet dernier, il abrite une exposition muséographique intitulée Batz avec les vents, installée dans les anciens logements des gardiens, au premier étage : investis par l’Occupant pendant la Seconde Guerre mondiale, ils étaient restés à l’abandon jusqu’à leur récente restauration scrupuleuse, boiseries de 1836 comprises (le phare est classé monument historique). Un « capteur de vent » imaginaire « décode » les mots portés depuis les huit quarts de la rose des vents et raconte, ainsi, autant d’histoires sur l’île. Ce dispositif peut aussi être « commandé » depuis le rez-de-chaussée où une barre de bateau a été installée à cet effet. D’ici deux ans, la mairie, qui pilote ce beau projet, entend poursuivre la restauration par des travaux dans deux salles du rez-de-chaussée pour héberger des expositions temporaires. Une troisième salle accueille, d’ores et déjà, des œuvres d’art prêtées par la Brittany Ferries.  <iledebatz.com>

Les derniers articles

Chasse-Marée