Le Milmarin de Ploubazlanec

Ploubaslanec
© Mathieu Conan/GP3A

Le centre d’interprétation Milmarin a ouvert ses portes à Ploubazlanec (Côtes-d’Armor) le 1er juillet dernier. L’ancien presbytère, voisin du fameux « mur des disparus en mer », abrite désormais un centre de documentation constitué du fonds d’archives de Roger Courland,
un officier radio décédé en 2014 qui avait réuni quelque cinq mille pièces (livres, revues, documents) ayant trait à la marine marchande (CM 283). Le centre présente aussi une exposition permanente sur ce thème, dont la scénographie fait largement appel au multimédia : projections, ambiances sonores, tables tactiles, casques de réalité virtuelle, bornes vidéo où l’on peut voir et entendre des navigants
du Trégor-Goëlo… Milmarin dispose également d’un espace réservé aux expositions temporaires, celle présentée jusqu’au 31 décembre, intitulée Graines de marins, étant consacrée à la formation maritime dispensée au lycée maritime Pierre-Loti de Paimpol.
Enfin, dès le printemps prochain, le centre accueillera la collection du musée associatif Mémoire d’Islande présentée depuis vingt ans dans une ancienne maison de pêcheur de Ploubazlanec et qui bénéficiera à cette occasion d’une nouvelle scénographie. Ainsi, les marins de commerce et les pêcheurs morutiers qui ont écrit les plus belles pages
de l’histoire maritime du Trégor-Goëlo seront-ils réunis.

Milmarin, 16, rue de la Résistance 22620 Ploubazlanec.
Tél. 02 96 55 49 34.
<milmarij@gp3a.bzh>

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée