Le Canot de l’Empereur restauré et exposé à Brest

Canot de l’Empereur
Vue du Canot sur son nouvel aménagement scénographique © Musée national de la Marine

Suite à une vaste opération de restauration et à la mise en place d’un dispositif scénographique d’exception, le Canot de l’Empereur est actuellement exposé aux Ateliers des Capucins*, au musée national de la Marine à Brest. Pièce patrimoniale inestimable et témoin de l’excellence maritime française, le Canot de l’Empereur symbolise avec force et émotion ce lien indéfectible qui unit les Français à leur histoire maritime, un héritage unique dont le musée national de la Marine est le fier garant.

Dans le cadre de la rénovation de son site parisien, le musée national de la Marine a décidé d’installer le Canot de l’Empereur au sein des Ateliers des Capucins. En partenariat avec Brest métropole et en s’inscrivant dans la démarche ville d’art et d’histoire de la ville de Brest, le Canot y est exposé de manière pérenne. Après deux mois de restauration et l’installation de son nouveau dispositif de présentation, le Canot vient d’être dévoilé au grand public.

Un vaste chantier de restauration…

Aux mois de juin et juillet 2020, des travaux de restauration ont permis de redonner au Canot tout son lustre en tenant compte de la nouvelle scénographie imaginée par l’Agence Leconte-Noirot pour son exposition aux Ateliers des Capucins. Plus particulièrement, un jeu de miroirs situés au-dessus du Canot met en valeur des parties auparavant invisibles du public et lui permet de l’observer dans son intégralité. Durant huit semaines, dix conservateurs-restaurateurs spécialisés dans les traitements du bois polychromé, doré et du métal sont intervenus. Dans le respect de la précédente campagne de restauration menée en 2001, ils ont œuvré à assurer la conservation du Canot sur le long terme, à harmoniser l’ensemble de ses éléments et à améliorer son état esthétique.

Pour ce faire, l’équipe de restauration a procédé à un dépoussiérage complet, une restauration des sculptures, un traitement des fentes visibles dans la coque et sur le rouf, et une reprise de la polychromie et des dorures pour harmoniser l’ensemble. Enfin, ils ont remonté les éléments amovibles (sculptures, couronne et avirons), démontés lors du transfert du Canot de Paris à Brest en octobre 2018.

 

L’histoire du Canot de l’Empereur

La construction du Canot a été décidée dans le plus grand secret au printemps 1810 par l’Empereur Napoléon Ier. Le 30 avril 1810, le Canot d’apparat fait une entrée remarquée dans Anvers, avec à son bord Napoléon et la jeune impératrice Marie-Louise. Pendant plusieurs jours le Canot assure les déplacements de l’Empereur qui visite le vaisseau amiral Le Charlemagne, assiste au lancement spectaculaire du Friedland et inspecte l’ensemble de sa flotte.

En 1814, à la chute de l’Empire, le Canot trouve refuge au port militaire de Brest.  Il subit alors des modifications successives dans sa décoration. Destiné à l’oubli, il aurait pu finir sous les bombes qui anéantirent Brest à la fin du deuxième conflit mondial. Un concours de circonstances veut que le musée de la Marine soit alors en préfiguration au Palais de Chaillot ; l’espace n’y est pas compté : l’embarcation impériale peut en être le fleuron.

Canot de l’Empereur 1945

Entrée du Canot de l’Empereur dans le musée, juillet 1945. © Musée national de la Marine/DR

Le Canot quitte Brest le 9 mai 1943 et rejoint Paris après huit jours de voyage en train. De la gare Montparnasse au Palais de Chaillot, la traversée de Paris en camion est un vrai spectacle pour les badauds. Toute l’opération est contrôlée, mesurée, minutée, mais à Chaillot rien n’est prévu pour permettre au Canot d’entrer dans le musée : les portes sont trop étroites ! En août 1945, une énorme brèche est pratiquée dans le mur du Palais de Chaillot et, tout doucement, le Canot impérial entre dans la grande galerie du musée, après avoir été entreposé sur le parking de l’aile Passy du Palais de Chaillot.

En octobre 2018, l’opération est reproduite lors du transfert du Canot de Paris à Brest. Ce retour à son port d’attache permet au musée national de la Marine de renforcer sa présence dans cette ville, dans un lieu emblématique de l’histoire maritime de Brest, devenu un pôle culturel et économique.

Caractéristiques du Canot de l’Empereur

6 tonnes
19,04 m de longueur
3,70 m de largeur
5,45 m de hauteur
32 décors amovibles dont la couronne sommitale,
le trident de la figure de proue et les 22 rames.

 

*Les Ateliers des Capucins sont ouverts et accessibles librement aux visiteurs, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée