La mémoire des Aile

En 1936, le chantier finlandais Åbö livrait au Cercle nautique de Chatou (CNC), soixante Aile construites sur un plan de Jarl Lindblöm (CM 283).

© Velléda Association

Grâce à des constructions locales, le quillard de sport connaîtra par la suite un joli succès en France. C’est aujourd’hui la série monotype emblématique du Yacht-club de l’Île-de-France (YVIF, ex-CNC), avec près de vingt unités navigantes.

Velléda, l’Aile n° 7, est l’unique survivante des bateaux livrés en 1936 par Åbö. Après avoir navigué dans le cadre de l’YCIF, le bateau rejoint le Cercle de la voile de la Seine-Maritime (CVSM), près de Duclair (76). C’est là que Pierre Degon, fondateur du Musée naval, fluvial et portuaire de Rouen, l’a trouvé. Pour le restaurer, quelques ailistes de l’YCIF ont créé la Velléda Association, dont la mission est triple : rechercher toutes informations sur la construction des Aile par Åbö et leur accastillage d’origine, collecter les fonds nécessaires aux travaux, puis rendre le bateau navigant. Malheureusement, la guerre n’a pas épargné les archives de l’YCIF et l’Aile n’a pas laissé beaucoup de traces en Finlande… Aussi, l’association fait-elle appel à tous ceux qui pourraient apporter témoignages, documents concernant les Aile d’avant guerre. Toute information au sujet de la Masonite et de l’Artilin – un substitut de l’huile de lin – serait également bienvenue avant que ne soient entamés les travaux.

Crédit iconographique : Velléda Association

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°294 Réservé aux abonnés

Nord-Nord-Ouest

Sylvain Coher - Illustré par Donatien Mary C’est l’histoire de Lucky et du Petit, deux voyous en cavale. Il y... Lire la suite