La Horaine classée

© Mélanie Joubert

Construite aux ateliers et chantiers Auroux d’Arcachon, lancée en 1957, La Horaine a vaillamment traversé une partie de la Manche pour assurer la relève des gardiens de phare des Roches-Douvres et assurer l’entretien de la signalisation maritime, sous l’égide des Phares et Balises de Lézardrieux, entre 1958 et 2006. Elle a été rendue à la vie civile par une vente des Domaines en 2007 et a reçu le label Bateau d’intérêt patrimonial (BIP) l’année suivante. Elle est maintenant inscrite au titre des monuments historiques. L’association La Horaine qui s’en occupe espère que cette reconnaissance va lui permettre d’obtenir des crédits pour poursuivre la restauration de ce canot de 14,50 mètres en bois : le pont, le tableau arrière et le moteur (un Baudouin DK6 d’origine) ont en effet besoin de soins…

Les derniers articles

Chasse-Marée