La Gironde à 50 nœuds

© Breschi/a2v

Après les essais du prototype développé par la société rochelaise A2V, l’établissement d’une ligne reliant Royan à Bordeaux en passant par Pauillac et Blaye à bord de catamarans à grande vitesse (jusqu’à 50 nœuds, avec une trentaine de passagers) a été inscrite dans un « contrat de transition écologique ». Au terme de l’étude, qui a reçu le soutien des collectivités locales et de l’État, une liaison biquotidienne pourrait voir le jour en 2022.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée