Face au vent détruit

© Ouest-France

Le 26 juin dernier, Face au vent a été détruit dans le port de Paimpol, au pied de la cale des Glénans, où il gisait depuis la rupture d’une béquille deux mois plus tôt. Ce thonier était le dernier malamok douarneniste ; la pelleteuse en a eu raison avant que n’aboutissent les démarches de classement engagées pour le sauver par l’association Fée de l’Aulne auprès de la direction régionale des Affaires culturelles.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°304 Réservé aux abonnés

Pontée

Jean-Paul Honoré - Illustré par Yann Debbi - À son lancement, en août 2015, le CMA CGM Bougainville était le plus... Lire la suite