Eyesea, la pollution en carte

Eyesea
© Bjul/Shutterstock

Lapplication Eyesea, créée par le Néo-Zélandais Graeme Somerville-Ryan, en partenariat avec Chartworld, une entreprise spécialisée dans les solutions digitales d’aide à la navigation, vise à cartographier la pollution des mers et des côtes. Testée à l’échelle régionale, au large de la Floride, par l’équipage d’un navire de la compagnie Oldendorff Carriers, ainsi que le long des côtes du Sénégal et de la Guinée-Bissau, à bord d’un bateau de l’Union Marine Management Services (UMMS), elle a pu révéler des floraisons inhabituelles de sargasses en Floride et des nappes de pétrole au large des côtes ouest-africaines. D’autres signalements, intervenus depuis, font état de filets dérivants en mer du Nord et en mer Jaune, ainsi que de déchets divers aux abords de nombreux ports du monde entier.

L’application devrait être téléchargeable gratuitement courant 2021. « Tout navigateur, professionnel ou amateur pourra, précise Graeme Somerville-Ryan, sur une base volontaire, photographier les pollutions qu’il observe, et charger ses clichés géolocalisés par GPS sur Eyesea. Nous pourrons alors dresser des cartes des zones polluées, qui serviront ensuite aux entités concernées – gouvernements, autorités portuaires, ONG… » François Boucher

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée