Elle va revivre, la MaMa

Marie-Madeleine, Saint-Vaast-La-Hougue, restauration Marie-Madeleine
© Fondation du patrimoine

Deux ans après son naufrage et son renflouement aux îles Saint-Marcouf (CM 272 et 273), la Marie-Madeleine est enfin entrée au chantier Bernard de Saint-Vaast-la-Hougue. Les avaries étaient telles que le coût des travaux a été estimé à 436 000 €, une somme réunie grâce au concours de la drac (45 %) – le beautier est classé Monument historique –, du Département (20 %), de la Région (20 %), de la Fondation du patrimoine et de donateurs privés dont le plus généreux a fait un chèque de 50 000 €. Les emménagements et le réarmement (40 000 €) seront financés par Lionel Capel, à qui Jacques Dadure a cédé la propriété de sa chère MaMa.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°296 Réservé aux abonnés

Torre Del mar

Traduit de l’anglais par Jacques Papy  et illustré par Antoine Bugeon - La guerre d’Espagne passée, le village de Torre del... Lire la suite