Elle va revivre, la MaMa

Marie-Madeleine, Saint-Vaast-La-Hougue, restauration Marie-Madeleine
© Fondation du patrimoine

Deux ans après son naufrage et son renflouement aux îles Saint-Marcouf (CM 272 et 273), la Marie-Madeleine est enfin entrée au chantier Bernard de Saint-Vaast-la-Hougue. Les avaries étaient telles que le coût des travaux a été estimé à 436 000 €, une somme réunie grâce au concours de la drac (45 %) – le beautier est classé Monument historique –, du Département (20 %), de la Région (20 %), de la Fondation du patrimoine et de donateurs privés dont le plus généreux a fait un chèque de 50 000 €. Les emménagements et le réarmement (40 000 €) seront financés par Lionel Capel, à qui Jacques Dadure a cédé la propriété de sa chère MaMa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée