Deux lancements en Enfer

© MÉLANIE JOUBERT

La cérémonie de baptême des deux bateaux lancés cette année par les apprentis charpentiers des Ateliers de l’Enfer de Douarnenez a eu lieu le 23 juin dernier, à la cale Raie, au port du Rosmeur à Douarnenez. Il s’agit cette année de deux reconstructions. 

Le macrotier Saint-Expedit a été lancé en 1927 au chantier Lasnier Le Breton à Saint-Servan (6,60 mètres de long, 2,30 mètres de large). Propriété de l’association malouine Les Copeaux d’à bord, il retournera dans les eaux de la Manche pour reprendre ses navigations associatives. 

La seconde reconstruction de l’année est celle du cotre à corne Le Cabri (5,80 mètres de long, 2,30 mètres de large). Lancé en 1939 par le chantier Pouliquen à Port-Launay pour le fils du patron, sous le nom de Lampoun, « ce bateau appartenait à mon grand-père, précise Mathieu Guilbert, propriétaire du cotre. Nous essayons de lui trouver une place au Croisic pour des navigations en famille et, si nous trouvons des gens disponibles, peut-être aussi en association.» Les voiles du Cabri ont été réalisées par les onze voiliers du centre de formation. Les voiliers et selliers formés cette année aux Ateliers de l’Enfer ont déjà pour la plupart trouvé un emploi, et tous les apprentis charpentiers ont obtenu leur cap.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée