Deux Chacal

L’architecte Gilbert Saint-Blancat annonce la mise sur cale de deux nouvelles versions de son Chacal (CM 266) en 2017.

chacal gilbert saint blanca
© Gilbert Saint-Blancat

Début janvier, les découpes de contre-plaqué du modèle de 20 pieds (L. 6,10 m x l. 2,26 m x t.e. 0,17/1,22 m ; d. 350 kg ; s.v. 21,10 m2) ont été livrées par Naviline au constructeur Louis Boyer désormais installé chez Despierres, à La Rochelle. La mise à l’eau de ce dériveur de randonnée, qui sera basé sur le bassin d’Arcachon, est prévue en avril.

Le modèle de 24 pieds (L. 7,32 m x l. 2,48 m x t.e. 0,17/1,47 m ; d. 600 kg ; s.v. 28,40 m2) sera quant à lui livré par Louis Boyer en juillet à Port-Navalo. Insubmersible comme son petit frère, il est doté d’un rouf abritant une couchette double.

Les jeux de voiles de ces deux unités seront façonnés chez North Sails à Vannes. Les dérives Inox (80 kg pour le 20 pieds et 180 kg pour le 24 pieds) seront usinées sur une machine cinq axes chez un sous-traitant de l’aéronautique, à Toulouse. AG+ Spars va se charger des gréements, le mât et le pic du 24 pieds étant en carbone. Ronstan fournit l’accastillage.

À noter enfin que les deux modèles peuvent être équipés d’un moteur hors-bord au tableau, « mais également d’une godille ou d’avirons », précise l’architecte.

Crédit iconographique : Gilbert Saint-Blancat

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite