Dans la famille Galup, le grand frère…

Dans la famille des Galup, et dans la lignée des 2,80 et 3,40, que l’on trouve sous diverses variantes, Philippe Saint-Arroman (<www.kanota.info>) vient de lancer le 4,50. Ce voile-aviron à fond plat, inspiré des bateaux de l’Adour, se différencie de ses petits frères par une longueur augmentée, bien sûr, mais également par ses emménagements et ses appendices. Insérée dans une des réserves de flottabilité latérale, la dérive pivotante libère par exemple le centre du bateau pour un couchage confortable et des coffres de rangement. Avec son poids plume de 82  kg à vide, le Galup 4,50, construit en contreplaqué-époxy, s’inscrit dans la lignée des voile-aviron simples et de prix accessible. Présent lors de la dernière Semaine du Golfe, le prototype sera bientôt suivi d’un frère en construction. Un livret de fabrication pour les amateurs est prévu pour la fin de l’année.

Les derniers articles

Chasse-Marée