Cinq axes, surfs et déménagement pour Despierres

© Chantier naval Despierres

Installé près du bassin des Chalutiers à La Rochelle, le chantier naval Despierres, fondé en 1979 et repris en 2016 par Nicolas Chanteloup, s’est récemment lancé dans la construction de surfs à partir des chutes de bois de son activité, matériau jusque-là transformé en panneaux de particules ou en combustible. Après un premier prototype réalisé fin 2019, le chantier travaille aujourd’hui sur un nouveau modèle, en collaboration avec l’École d’ingénieurs en génie des systèmes industriels de La Rochelle. Nicolas Chanteloup, qui a aussi sollicité les savoir-faire d’un designer et d’un shaper pour ce projet, souhaiterait lancer une gamme de planches de surf et de paddle tirant parti du centre d’usinage numérique à cinq axes qu’il va bientôt recevoir. « Ces planches seront conçues avec le plus grand souci écologique, précise le charpentier. Nous souhaitons éviter la stratification époxy en utilisant une huile naturelle hydrofuge, tandis que les collages feront appel à une résine partiellement biosourcée. »

Ces projets et l’achat du centre d’usinage vont de pair avec un agrandissement du chantier prévu pour la fin de l’été.

« Grâce à l’augmentation de l’activité, nous avons décidé de quitter nos 625 m2 actuels pour déménager à proximité dans un atelier de 1 200 m2 », poursuit Nicolas. Le chantier souhaite par ailleurs poursuivre sa diversification en proposant la fabrication d’emménagements intérieurs et de pièces d’accastillage en bois. L’entretien et la réparation de bateaux en contreplaqué-époxy sont aussi au programme… tout en poursuivant la construction, la réparation et la restauration d’unités traditionnelles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite