Canopée, cargo ailé du futur

© Realnum/vplp-Zephyr & Brée-Jifmar

La société Alizés, spécialisée dans le transport écoresponsable, a imaginé un nouveau navire pour transporter des parties de la fusée Ariane 6 à travers l’Atlantique jusqu’à Kourou en Guyane. Le navire de 121 mètres de long sur 23 mètres de large, calant 5 mètres, a été dessiné par le cabinet d’architecture navale VPLP, bien connu pour ses succès dans la course au large – il a conçu, entre autres, BMW Oracle-USA 17, le trimaran à aile rigide vainqueur de la Coupe de l’America en 2010.

Baptisé Canopée, ce navire roulier est doté d’un moteur fonctionnant au gaz naturel liquide et au MDO, un Diesel moins polluant que le fioul lourd. Surtout, il est équipé de quatre ailes rigides et rectangulaires, de 44 et 50 mètres de haut, développant une surface totale de 1 452 mètres carrés, qui peuvent être réglées automatiquement en fonction du routage météo. Doté d’hélices à pas variables, Canopée pourrait atteindre une vitesse de croisière de 16,5 nœuds, en allégeant sa consommation de carburant d’environ 30 pour cent, et réduire ses émissions de CO2 d’environ 7 200 tonnes par an. Rappelons que le transport maritime est responsable de 3 pour cent des émissions mondiales de gaz carbonique.

Le chantier naval chargé de construire cet étrange bâtiment n’est pas encore connu, mais la mise à l’eau est prévue pour début 2022.

Les derniers articles

Chasse-Marée