Brigantes, un brick « éco-durable »

Lancé en Allemagne en 1911, le Meta, un brick de charge de 30 m de long et 7 m de large, sillonne l’Atlantique Nord avant la grande guerre.

bateau eco-responsable éconavigation
© ass Brigantes

La France en hérite en 1920 au titre des dommages de guerre et le cède à l’Italie trois ans plus tard. Il assure alors le transport de talc entre la Sardaigne et Livourne. Motorisé dans les années cinquante, il est rebaptisé Onice et fait la navette entre l’île de Pantelleria et la Sicile, jusqu’à son désarmement, en 1998, dans le port de Trapani.

C’est cette coque en tôles rivetées qu’un groupe germano-italo-autrichien a rachetée en 2016 pour la restaurer et la regréer en brick, à l’image de son frère en construction Eye of the Wind, bien connu pour ses rôles de cinéma. Le navire, qui s’appellera Brigantes, va être aménagé en cargo, mais il pourra aussi accueillir une dizaine de passagers payants – croisiéristes ou stagiaires en formation à la voile traditionnelle. Son équipage comptera sept marins et un capitaine.

L’originalité de ce projet est que ce voilier sera équipé pour un transport de fret « éco-durable ». Sa propulsion sera principalement assurée par la force vélique, relayée en cas de nécessité par un moteur électrique puisant son énergie dans une centrale éolienne et solaire. Toute forme de soutien – don de matériel, souscription, promesse de fret – sera la bienvenue. Le lancement du Brigantes, en chantier à Trapani, est prévu en 2018.

<www.brigantes.eu>

Crédit iconographique : ass Brigantes

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°294 Réservé aux abonnés

Nord-Nord-Ouest

Sylvain Coher - Illustré par Donatien Mary C’est l’histoire de Lucky et du Petit, deux voyous en cavale. Il y... Lire la suite