Baptêmes d’Enfer

© Mélanie Joubert

Les ateliers de l’Enfer fêtaient, le 28 juin dernier, la mise à l’eau de deux bateaux et surtout le « lancement » de la vingtaine de charpentiers de marine qui les ont construits. Lady Couscous est un dériveur lesté de 6,25 mètres, le premier semble-t-il – avis à nos lecteurs qui en sauraient davantage à ce sujet ! – d’une série imaginée par François Sergent, baptisée Denty sloup. Il a été construit en sipo avec un pont en contreplaqué marine. Une membrure sur trois est sciée, en chêne, les autres sont ployées, en frêne. Les espars creux en pin d’Oregon portent 20 mètres carrés de voilure.

Five to One est une réplique de Marie, un macrotier à tableau de 6,40 mètres, lancé à Saint-Servan en 1905 dont Claude Maho a dessiné le plan (CM 221). Hormis le pont en pin douglas et les espars en pin d’Oregon, il a été construit tout en chêne, en alternant membrures sciées et ployées. Il emporte un lest extérieur de 800 kilogrammes et déplace 2,5 tonnes pour 47 mètres carrés de voilure en tout. Les garde-robes des bateaux ont été réalisées par les huit voiliers en formation cette année, et les huit selliers se sont chargés des bannettes de Lady Couscous. Les formateurs se réjouissent du bon taux d’insertion professionnelle des apprentis dont nous avons raconté le cursus l’an dernier (CM 289) : plus de huit sur dix ont trouvé du travail, pour bon nombre dans des chantiers navals et le nautisme en général. Déjà une trentaine de candidats se sont manifestés pour l’apprentissage de la charpente marine l’an prochain. Au programme, un macrotier à cul-de-poule de 8,30 mètres et un Howth 17, sloup de régate à corne de 5,12 mètres dessiné en 1897 par Herbert Boyd. •

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite