Arturo sur Serre-Ponçon

arturo
© Stéphane Laure

Le 5 octobre dernier, sur le lac de Serre-Ponçon, dans les Hautes-Alpes, Arturo, une bette de 4,80 mètres de long par 1,15 mètre de large, tirait ses premiers bords, poussée par une petite brise. À la barre, Bertrand Serre, son concepteur et constructeur amateur. « Quand j’ai décidé, à l’été 2019, de me lancer dans la construction d’une bette, je me suis d’abord documenté, en me plongeant dans le livre de Jules Vence, Construction et manœuvre des bateaux à voilure latine, publié en 1897. Je me suis aussi procuré les explications sur la construction de ces bateaux rédigées par André Aversa et l’association Voile latine de Sète et de l’étang de Thau. C’est ainsi que j’ai pu dessiner des plans, puis débiter des gabarits. »

Résidant à Montgenèvre, Bertrand Serre s’est ensuite rendu dans les forêts des alentours, gabarits en main, afin de choisir le mélèze et le pin sylvestre des couples, du mât et de l’antenne… Les planches de pin sylvestre pour le bordé et la sole sont commandées dans une scierie.

Après débitage et rabotage, l’assemblage, à l’aide de vis en Inox, commence en avril 2020 dans son garage. «J’ai ensuite trouvé une voile d’occasion que j’ai retaillée pour en faire une voile latine adaptée à ma bette. Pour l’instant, je naviguerai sur le lac de Serre-Ponçon, mais j’aimerais, à terme, pouvoir aller en Méditerranée avec… Et pêcher la girelle ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée