À Bréhat, deux vedettes à l’affiche

© Association Bateau en bois

Deux anciennes vedettes construites pour le service des passagers entre Bréhat et l’Arcouest sont de retour sur l’île, après bien des années d’absence. Fauvette II fut lancée au chantier Rolland de Primel, en Plougasnou, en 1953. Cette vedette semi-pontée de 14,70 mètres, jaugeant 23,12 tonneaux, pouvait transporter cent quatre passagers. Elle demeura au service de l’armement Alain Guillaume-Floury jusqu’en 1975. Fauvette II fut ensuite armée par une société de scaphandriers professionnels de Binic jusqu’en 1984, date à laquelle elle passe au service du club de plongée isa de Camaret. À l’été 2017, Fauvette II devient la propriété de l’association Bateau en bois, présidée par Goulven Simon, qui la ramène à Bréhat. Une grande partie du pont a été enlevée ; l’intérieur nécessite une réfection complète.

Quant à La Paimpolaise, elle fut mise en chantier pour le compte de Jean Colin par Yves Daniel, à Paimpol, en 1961, et mise en service en 1963. L’armement Colin continuera d’exploiter jusqu’en 1974 cette vedette de 16,90 mètres pour 19 tonnes de déplacement, permettant d’emporter cent vingt passagers. De 1974 à 1988, La Paimpolaise rejoint la flottille des vedettes blanches de Perros-Guirrec, avant de se retrouver, elle aussi, au service de clubs de plongée à Trébeurdeun, puis à Camaret. En 2015, elle est acquise par Bateau en bois. Cette année, La Paimpolaise doit recevoir de nouveaux roufs pour abriter ses passagers et la machine. La passerelle sera refaite et le moteur, après plus de quarante années passées au fond de son poste, va être sorti, sablé et nettoyé. Toutes les installations de la salle des machines seront refondues, ainsi que les circuits électriques.

Une souscription a été lancée, par l’intermédiaire de la Fondation du Patrimoine, pour contribuer au financement des travaux, qui continueront tout l’été 2018. Après cette année sans navigation, Bateau en bois a la ferme intention de participer à l’Armada 2019, à Rouen, avant de remonter la Seine jusqu’à Paris. •

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite