Navires antiques à Marseille

Revue N°111

Cette vue aérienne du chantier de la Bourse (1967) montre, au premier plan, le quai datant du Ier siècle après J.-C., ceinturant la calanque en forme de corne qui constituait alors le fond du port romain. Ce quai était situé à trois cents mètres de celui du Vieux-Port actuel, que l'on voit à l'arrière-plan.
Par Patrick Bertonèche - Jusqu'à la fin du siècle dernier, Marseille était une ville antique sans antiquités. Les textes nous avaient pourtant enseigné que Grecs et Romains s'y étaient succédé, mais nul n'avait encore découvert la moindre trace de ces occupants. Il faut attendre les grands travaux d'aménagements urbains, dans les années 1870-1880, pour que soient mises à jour les premières nécropoles. Mais c' est surtout le chantier de la Bourse, en 1967, et celui de la place Jules Verne, en 1993, qui permettront d' exhumer les vestiges des installations portuaires des époques hellénistique et romaine, ainsi que nombre d'épaves de navires de diverses origines dont l'étude permettra de mieux comprendre les techniques de construction navale de l'Antiquité.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite