Vous bénéficierez de 5% de remise en vous abonnant à la revue.

Journal de bord des rescapés du Bounty

Chasse-Marée
103395

William Bligh

William Bligh raconte le périple de 48 jours que durera la navigation jusqu'à la terre du Timor. Tous auront survécus.

En savoir plus

Le journal de bord du capitaine

Août 1787, le gouvernement anglais nomme William Bligh commandant du navire Bounty de 215 tonneaux, portant 4 canons de 6, 4 pierriers et ayant 45 hommes à bord.Parti pour l'océan Pacifique (Mer du Sud), il séjourne 6 mois à Tahiti afin de récolter et ramener aux colonies anglaises des Caraïbes (Indes Occidentales), l'arbre à pain, et autres fruits utiles.

24 jours après son départ de Tahiti, le 28 avril 1789, une partie de l'équipage se révolte contre le capitaine à Bligh. Ce complot mûri tramé dans le plus grand secret amène l'embarquement de force, dans une chaloupe de 7 mètres, de 18 hommes et du capitaine. Ils sont abandonnés au milieu de l'océan Pacifique, sans carte ni boussole et avec à peine une semaine de vivres. Les mutins repartent pour l'île enchanteresse de Tahiti...

Le capitaine Bligh

Il n’est pas prouvé que le capitaine Bligh ait été le tyran qu’en a fait le cinéma dans les “Révoltés du Bounty”, même si Fletcher Christian et les mutins l’ont effectivement abandonné avant de mener leur vie de bohème. Il est par contre certain qu’il a été un grand marin, comme le prouve sa traversée de la moitié du Pacifique en 48 jours sans carte ni boussole, sur une chaloupe de 7 mètres où s’entassent 18 hommes. Texte publié en 1790 et traduit aussitôt en français.

Format 15 x 21 cm, broché, 118 pages.

Journal de bord des rescapés du Bounty

14,00 €

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

Besoin d'aide ? Contactez-nous au 02 98 92 66 33