Portfolio : Le phare

Revue N°266

Par Patrice Terraz / Signatures - Dans un registre très différents de celui de Welcome on board - Une galerie de portraits de marins abandonnés dans les ports méditerranéens (CM 261) -, le photographe marseillais Patrice Terraz aborde cette fois le paysage avec une série de clichés nocturnes pris à Ouessant entre 1998 et 2006. "Ils ont été réalisés par des nuits sans lune, avec pour seule lumière du phare de Créac'h, explique-t-il. Le noir et blanc s'est imposé comme une évidence et j'ai utilisé un appareil argentique, avec  des temps de pause d'environ une heure. Sans aucun artifice, la réalité saisie par l'appareil photographique est très différente de la perception humaine. Elle montre la rotation de la Terre, la course des étoiles, des satellites et des cargos qui naviguent au large. C'est un travail sur la lumière et le temps qui passe." Présenté en 2003 à l'espace Dupon, à Paris, et en 2006 à l'île de Wrac'h (Finistère), il n'a, curieusement, jamais été exposé sur l'île où il a été réalisé.

  [gallery columns="1" link="file" size="full" ids="5107,5106,5105"]

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée