Portfolio : dans les ports de Sicile

Revue N°311

Le peintre prussien Jakob-Philipp Hackert (1737-1807) fut l’ami du roi de Naples Ferdinand IV. Considéré comme l’un des meilleurs peintres paysagistes de son époque, il fut chargé de peindre les ports de Sicile, dans une série de toiles de grandes dimensions. Ce travail accompli entre 1789 et 1793, célébrant la vitalité du commerce du royaume, est présenté dans les somptueuses salles du musée du palais royal de Caserte, ce « Versailles de Sicile », qui rappelle le palais des rois de France… en plus grand ! Cette oeuvre évoque la série des quinze vues des ports de France peinte à la demande de Louis XV par Joseph Vernet entre 1754 et 1765. L’influence du grand peintre de marine français remonte d’ailleurs au séjour parisien de Hackert durant ses années de formation. Pour autant, Hackert, plus qu’à l’architecture, s’intéresse au paysage : ses peintures visent à révéler les états d’esprit plutôt qu’à décrire les lieux méticuleusement. Sa connaissance et son oeil pour les types de navire, de gréement ou leur manoeuvre, s’avèrent parfois incomplets, d’où la représentation répétitive dans ses ports, par exemple, des polacres génoises… sans doute un type de bateaux cher à l’artiste.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée