Les premiers bords de l’Hermione

Revue N°264

Par Sandrine Pierrefeu - Dix-sept ans après sa mise en chantier, l’Hermione quitte la cale de Rochefort d’où son ancêtre s’était élancé en 1779. Tandis que la frégate, réplique de l’un des meilleurs navires de son siècle, largue les amarres, chacun retient son souffle. Marchera ? Marchera pas ? Premiers milles d’un neuvage à remonter le temps.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée