« Je suis un marin imaginaire »

Revue N°326

Jean-François Laguionie
Dessin préparatoire de La Fortune, cotre dérobé aux garde-côtes pour partir à la recherche d’un trésor par le jeune Kid, le héros du troisième long-métrage de Jean-François Laguionie, L’Île de Black Mór, sorti en 2004. Les dessins du story-board seront scrupuleusement revus par le peintre Yvon Le Corre et les animateurs en utiliseront un modèle réduit spécialement réalisé et monté sur un support articulé, aux voiles gonflées par un ventilateur. © Jean-François Laguionie

Jean-François Laguionie, Propos recueillis par Nathalie Couilloud - La mer est très présente dans les films d’animation du réalisateur Jean-François Laguionie. Dans son univers poétique, décalé et mystérieux, on croise un couple qui traverse l’Atlantique à la rame (César et Palme d’Or 1978), une sirène amoureuse d’un pêcheur, un déluge, un pirate à la recherche d’un trésor, un Robinson en jupon et, prochainement sur les écrans, la grande figure de Joshua Slocum. Il nous a reçue, avec Anik Le Ray, sa compagne scénariste, revenant sur une carrière jalonnée de pépites, où la mer apporte un souffle onirique à une inspiration très singulière.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée