Vous bénéficierez de 5% de remise en vous abonnant à la revue.

Si le Gulf Stream s'arrêtait ?

Chasse-Marée
103460

Collectif

Depuis sa découverte en 1513, le Gulf Stream est le courant marin le plus étudié. Source de débats, il apporterait sa chaleur à l’Europe de l’ouest. Mais qu’adviendrait-il s’il s’arrêtait… ? 

En savoir plus

Très étudié, ce courant marin fascine les professionnels ou amateurs du monde maritime. Aujourd'hui, avec le réchauffement climatique, le Gulf Stream est menacé de disparaître, mais que se passerait-il si cela arrivait ?

Le Gulf Stream, cité par beaucoup d'auteurs

Nombreux sont les auteurs qui parlent de ce courant marin qui apporterait de la chaleur à une partie de l'Europe de l'ouest, Victor Hugo, Gustave Flaubert, Guillaume Apollinaire... 

(…) un de ces courants, le Gulf Stream, est un fleuve d’eau tiède, il a trois cent lieues de large ; il part des côtes du Mexique et s’en vient, après un parcours de deux mille lieues, changer la température de l’Europe.

Victor Hugo, extrait de Philosophie, 1860

Ce fleuve salé, ce fleuve chaud, ce fleuve vivifiant naît on ne sait où dans le golfe du Mexique. Il y tourbillonne d’abord. Puis, se ruant hors cette zone trop étroite, il double la Floride, comme nous allons faire nous-mêmes, et se précipite au travers des eaux plus froides de l’Atlantique nord. Son premier élan est quelque chose d’inouï, d’effarant et d’incroyable.

Claude Farrère, L’Atlantique en rond, 1932

On n’y a jamais froid ; c’est un climat méridional, sans doute à cause du « Gulf Stream » qui chauffe le rivage. Les grenadiers et les camélias poussent en pleine terre, comme aux îles Borromée, et on porte encore les vêtements d’été.

Gustave Flaubert, extrait de sa Correspondance, 1875.


Format 21 x 24 cm, broché, 80 pages, nombreuses illustrations

Si le Gulf Stream s'arrêtait ?

12,17 €

Ce produit n'est plus en stock

Inscrivez-vous pour être alerté de la disponibilité de ce produit

Besoin d'aide ? Contactez-nous au 02 98 92 66 33