Frais de port offerts dès 89 euros avec Mondial Relay

Mon tour du monde en 80 jours

107465

Eric Loizeau, Yannick Bestaven

Le 28 janvier 2021, Yannick Bestaven rejoint Les Sables-d'Olonne après un tour du monde de 80 jours et 14 heures. Il remporte la 9e édition du prestigieux Vendée Globe qui, pour la première fois, n'est pas gagné par le concurrent qui a franchi la ligne d'arrivée en tête. 

En savoir plus

À travers son récit, découvrez le Vendée Globe de l'intérieur et le parcours exceptionnel de ce sportif reconnu pour son engagement, sa passion des défis technologiques et sa capacité à partager ce qui l'anime.

 

UN GRAND NOM DE LA COURSE AU LARGE

Né à Saint-Nazaire de parents landais, Yannick Bestaven est initié à la voile dès son plus jeune âge et commence à régater à Arcachon. À la fin de ses études d'ingénieur, il se lance dans la course au large après avoir rencontré Yves Parlier et remporte en 2001 la Mini-Transat sur un prototype qu’il a lui-même construit. Deux fois vainqueur de la Transat Jacques-Vabre, il est en 2008 au départ de son premier Vendée Globe mais doit abandonner au bout de 48 heures de course après avoir démâté dans le golfe de Gascogne. En 2021, il est déclaré vainqueur du Vendée Globe bien qu'ayant coupé la ligne en 3e position. Il profite du temps que le jury accorde à trois concurrents qui se sont déroutés pour porter secours à Kevin Escoffier,  naufragé au large de l'Afrique-du-Sud.

 

INVENTEUR D'UN HYDRO-GÉNÉRATEUR

Si Bestaven est un sportif accompli, il est aussi passionné par les défis technologiques. Ainsi en 2008, il prend le départ du Vendée Globe sur l’ex Aquitaine innovations de son ami Yves Parlier, un bateau utilisant uniquement les énergies renouvelables pour produire l’électricité nécessaire à son bon fonctionnement. Ingénieur de formation, il développe un hydro-générateur qui, grâce à une hélice immergée, permet l'autonomie électrique des voiliers en mer tout économisant le poids du gasoil. Cette innovation séduit le monde de la course au large. À tel point que la quasi-totalité des concurrents du Vendée Globe sont équipés de l'hydro-générateur conçu et commercialisé par l’entreprise rochelaise de Yannick Bestaven !

 

Ce livre passionnant est le parfait reflet de ce qu'est devenue la course au large en solitaire. Écrit en collaboration avec son ami, le navigateur Éric Loizeau, le récit de Bestaven permet de mieux comprendre que si le sens marin reste indispensable à ces sportifs de haut niveau, la maitrise des technologies de pointe leur est tout aussi indispensable pour espérer figurer en bonne place lors de ces compétitions océaniques.

 

Un livre souple de 260 pages au format 14 x 21 cm. Un cahier photos.

Mon tour du monde en 80 jours

19,00 €

54 Produits



Besoin d'aide ? Contactez-nous au 02 98 92 66 33

Avis clients certifiés