Vous bénéficierez de 5% de remise en vous abonnant à la revue.

Le retour des Acadiens

Chasse-Marée
102399

Yves Boyer-Vidal

Voici l’histoire d’un peuple deux fois déporté : 1755, les Acadiens chassés du Canada, reviennent en France avant d’être envoyés en Guyane puis rapatriés. Certains s’installent à Belle-Île, d’autres se font corsaires. Marins, ils sillonnent l’Atlantique avant d’aller piquer la baleine en Nouvelle-Zélande jusqu’en 1850. Un véritable roman qui sent l’iode et le sel !

En savoir plus

1755, les Acadiens ont le choix, se soumettre aux Anglais ou tout quitter. Certains partent en Louisiane, d’autres en France laquelle n’est pas vraiment prête à les accueillir. La politique s’en mêle et papillonne. Ballottés de promesses en mirages, ils sont transplantés en Guyane et y meurent. Les rescapés s’installent à Belle-Île, à Archigny près de Châtellerault, ou entendent l’appel de la mer. Sous la Révolution et l’Empire ils se font corsaires ; de Calais, Boulogne, Étaples, ils écument la Manche et parfois tâtent des pontons anglais. La paix revenue, ils naviguent au commerce se spécialisant, comme les Gotrot, à partir du Havre sur les liaisons avec l’Amérique et la Russie et enfin la pêche à la baleine.

Yves Boyer-Vidal, officier de marine, a fouillé les archives des ports et des familles. Il nous plonge avec vigueur dans des récits à rebondissements : colonisation avortée, traque en mer, abordages, camp de Boulogne, évasions, désertions, mutineries, assassinats, naufrages, pique la baleine, paix familiale parfois. Un monde et des personnages en ébullition, balzaciens.


Format 15 x 22 cm, broché, 280 pages.

Le retour des Acadiens

23,00 €

10 Produits

Besoin d'aide ? Contactez-nous au 02 98 92 66 33