Vous bénéficierez de 5% de remise en vous abonnant à la revue.

Je n'étais pas la bienvenue

105489

Nathalie Guibert - Le récit captivant du mois d’enfermement vécu par la première femme autorisée dans le huis-clos d’un sous-marin nucléaire de la Marine nationale.

En savoir plus

Une histoire à découvrir pour ceux qui voudraient s’engager, ceux qui ont déjà été sous-marinier ou ceux qui souhaiteraient savoir si elle a pu s’intégrer !

A bord d’un sous-marin nucléaire de la Marine nationale

Ce journal de bord retrace les cinq semaines à bord d’un navire de guerre dissimulé aux yeux de tous. Nathalie Guibert y retranscrit avec simplicité les moments de vie partagé, la dureté de la carrière, l’enfermement et les questions qui vont avec, sans oublier la déconnexion au monde, car c’est bien le seul lieu où l’on peut vivre quinze jours sans savoir que les Twin Towers sont à terre, qu’un nouvel ordre mondial est en marche. Une expérience que l’on partage avec frénésie, page après page.

Récit d’un huis clos

Un mois enfermée dans un sous-marin nucléaire d’attaque… Nathalie Guibert est la première femme et la première journaliste autorisée à pénétrer à bord d’un de ces bâtiments de la marine française. Seule parmi soixante-quinze hommes, elle a partagé le quotidien d’une fraternité méconnue qui garde jalousement ses secrets. Elle livre ici le récit de ce huis clos captivant. Elle raconte la vie hors du temps, baignée par une lumière jaune artificielle, l’engagement des hommes, l’organisation à bord, la promiscuité, la joie des escales, le sentiment d’étouffement lorsqu’on ne peut échapper à un camarade agaçant. Elle dépeint le caractère fort de ceux qui ont fait profession de l’enfermement, loin des soubresauts du monde. La petite famille sous-marine l’a accueillie comme un précurseur, l’absorbant avec bienveillance dans son étrange univers.

Roman de 175 pages aux Éditions Paulsen.

Je n'étais pas la bienvenue

18,50 €

30 Produits

Besoin d'aide ? Contactez-nous au 02 98 92 66 33