Vous bénéficierez de 5% de remise en vous abonnant à la revue.

BD Le Port des marins perdus

105389

F. Debois, S. Fino

1807. Abel, jeune naufragé amnésique rejoint l’Angleterre à bord d’un vaisseau de la Navy. Logé dans l’auberge des trois filles d’un capitaine disparu, il découvre autour du port ceux qui l’aideront à retrouver son passé et à devenir un homme.

En savoir plus

Nourri de cultures maritime et littéraire, ce roman digne de Patrick O’Brian évoque tantôt Stevenson, Daphne du Maurier ou Byron : un récit palpitant, puissant et onirique aux personnages attachants. Le dessin épuré et subtil est étonnement évocateur. Un petit miracle de romantisme intelligent !

Aventure au long cours

Voici une bande dessinée qui vous fera voyager au XVIIIéme siècle de Plymouth au Siam en passant par le Cap Horn, sur des mers envahies de fantômes. La fluidité des dessins tracés à la mine de plomb confère aux personnages leurs subtilités et leurs douceurs. Mêlant littérature et musique, le récit prend une profondeur poétique que les dessins viennent renforcer. Une belle histoire soigneusement illustrée !

Une BD dans l’esprit des grands romans d’aventure

Automne 1807. Un navire de Sa Majesté récupère au large du Siam un jeune naufragé qui ne se rappelle que de son prénom : Abel. Le garçon se lie rapidement d’amitié avec le premier officier, capitaine du navire depuis que le commandant s’est enfui avec le trésor du bord. Abel retourne ensuite en Angleterre où il loge dans l’auberge tenue par les trois filles déchues du fuyard. Alors que la mémoire lui revient peu à peu, il découvre quelque chose de profondément troublant sur lui-même, et la véritable nature des personnes qui l’ont aidé...

Avec Le port des marins perdus, Teresa Radice et Stefano Turconi signent un récit intense dans l’esprit des grands romans d’aventure de Stevenson. Un roman graphique au dessin délicat et à la puissance littéraire, qui creuse dans l’âme des protagonistes et des lecteurs. Pour toutes ces qualités, cet album a reçu le prix du meilleur roman graphique au festival de Lucca 2015.

Composition : BD cartonnée, dessinées à la mine de plomb.

Format :

Nb de pages : 320 pages

Editeur : Editions Glénat

BD Le Port des marins perdus

22,00 €

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

Besoin d'aide ? Contactez-nous au 02 98 92 66 33