Le RoG 15, un habitable… de 4,65 mètres

RoG
© Arwen Marine

Voilà un petit bateau que nous sommes impatients de découvrir sur l’eau ! Conçu par Jean-François Bédard dans le cadre de son projet de fin d’études d’architecture navale au Westlawn Institute of Marine Technology, le RoG 15 est un voile-aviron gréé en cat-ketch de 4,65 m de long pour 1,75 m de large. RoG ? Ce nom est l’acronyme de River of Grass , « rivière d’herbe » en français, titre d’un livre de Marjory Stoneman Douglas sorti en 1947 et surnom des Everglades, zone de marais et de mangrove du Sud de la Floride. Jean-François Bédard a imaginé ce croiseur habitable – la cabine abrite deux couchettes, avec une longueur utile de 2,05 m ! – pour participer à l’Everglades Challenge qui, chaque année au mois de mars se déroule en Floride, réunissant tout ce qui flotte… sans moteur. Le RoG et son architecte y ont d’ailleurs depuis participé à trois reprises, remportant la victoire dans leur catégorie en 2019.

Le second exemplaire du RoG a été construit à partir d’un kit, en contreplaqué cousu-collé avec résine biosourcée et fibres de lin au chantier Arwen marine à la demande de William Pieters – qu’on a précédemment rencontré sur le Challenge Naviguer léger – et dans le cadre d’une construction accompagnée. Comme souvent, quelques modifications ont été faites par rapport au plan, comme la suppression des ballasts, convertis en rangements – au besoin, William compte embarquer des jerrycans d’eau –, ou encore le prolongement des pieds de mât, deux espars à enroulement étant prévus…

Quelques jours après le début du confinement en mars dernier, la coque du RoG a gagné l’Espagne, où vit son propriétaire, et où le bateau sera terminé. Ultime satisfaction pour Emmanuel Conrath, patron d’Arwen marine : « Avant son départ, nous avons pesé la coque qui a affiché 146 kg sous le peson. En y ajoutant les appendices – dont les 20 kg de la dérive lestée –, 2 kg d’accastillage, 3 kg pour les avirons et 14 kg pour le gréement, on devrait atteindre les 185 kg, soit 20 kg de moins qu’annoncé par l’architecte. Avec William, nous étions très, très contents. » Les premiers bords sont prévus pour la mi-juillet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée