Le musée navigant italien

© la Nave di carta

Le projet « Museo Navigante » est d’abord un site Internet <museonavigante.it> qui ne réunit pas moins de soixante-huit musées maritimes publics et privés d’Italie, pour y faire connaître leurs collections respectives. Tous les musées maritimes italiens ont maintenant un « port d’attache », où ils sont présentés par régions, avec leurs collections, regroupées en quatre catégories – histoire, archéologie, nature et ethnographie. Autant d’invitations à découvrir le patrimoine maritime matériel et immatériel : bateaux, objets, souvenirs, mais aussi et surtout mémoires du travail, des migrations et des communautés maritimes.

Une exposition bien réelle a également pris la mer en janvier 2018 à bord de la goélette Oloferne, ancien bateau de transport de marchandises et de passagers entre la Sicile et les îles voisines, construit en 1944 à Messine.
Avec son exposition itinérante, Oloferne est partie de Cesenatico, sur la côte Adriatique, pour caboter jusqu’à la mer Tyrrhénienne, en terminant par Escale à Sète.

« Les musées maritimes ont un rôle important à jouer dans le développement des territoires, rappelle Davide Gnola, directeur du musée maritime de Cesenatico. Si nous voulons améliorer notre offre de tourisme culturel, dans un pays qui compte 8 000 kilomètres de côtes et une tradition maritime séculaire, nous ne pouvons pas les négliger. »
Giovanni Panella

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite