À bord du Kruzenshtern

Le quatre-mâts barque Kruzenshtern en rade de Toulon. © Nigel Pert
Réservé aux abonnés

Par Sandrine Pierrefeu - Dernier quatre-mâts barque allemand lancé sans moteur, en 1926, le Padua est l’ultime « Flying P » encore en service. Rebaptisé Kruzenshtern, ce géant réputé pour sa vélocité sur les routes du Chili et de l’Australie court toujours. Embarquement pour quatre jours de régate à la voile pure, entre grands.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°294 Réservé aux abonnés

Nord-Nord-Ouest

Sylvain Coher - Illustré par Donatien Mary C’est l’histoire de Lucky et du Petit, deux voyous en cavale. Il y... Lire la suite