Alcedo, deux 12 m2 en construction

En 2015, à la demande de Claude Hunot, Bruno Jeanson – auquel on doit déjà la conception et la construction du 12 m2 du Havre Sitta, « premier 12 m2 du renouveau » – conçoit le 12 m2 Alcedo, baptisé du nom latin du martin-pêcheur, que l’on trouve en baie de Seine. Le cahier des charges précise que le bateau mesurera moins de 7 m de long.

Il sera construit en strip-planking avec une quille rapportée – donc sans retour de galbord, ce qui simplifie la mise en œuvre. Le pont n’aura pas de bouge. Le tableau arrière sera classique. « Un des objectifs était d’avoir une construction “facile” pour un coût mesuré », avait alors précisé Bruno, qui dessinera néanmoins une seconde version de l’Alcedo avec tableau inversé. « Par rapport aux 12 m2 “modernes”, poursuit-il, ce bateau de 6,95 m de long (4,82 m à la flottaison) présente un franc-bord et une largeur au pont (1,70 m) augmentés, ainsi qu’un tirant d’eau plus important (1,03 m). Le plan de voilure (19,88 m2 sous génois) est contemporain, avec un grand triangle avant qui permet un tangon de spi mieux adapté et un spi plus important (25 m2). La jauge ayant évolué pour ne plus avoir de contrainte d’épaisseur de bordé, la coque peut être construite en strip-planking sur membrures, en contreplaqué sur membrures, en bois moulé sous vide,
en polyester…

Fin 2017, près de Mantes-la-Jolie, un premier exemplaire a été mis sur cale par Karim Gherbi, un charpentier spécialisé dans les Monuments historiques, dont
ce sont les débuts dans la charpente de marine. Son Alcedo sera en strip-planking sur une membrure en lamellé-collé. Par ailleurs, courant 2018, Skol ar Mor a lancé la construction du bateau de Bruno avec une coque en bois moulé de red cedar et acajou sous vide (photo). La mise à l’eau de ce second bateau est prévue pour cet été.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée