Catégories

Pour donner des idées à vos proches ou tout simplement vous simplifier la vie, créez vos listes de sélection


Comment ça marche ?

Pour ouvrir une liste, vous devez posséder un compte. Si vous êtes déjà client au Chasse-Marée, il vous suffit de vous connecter avec vos identifiants habituels et d’aller dans la rubrique « Ma Sélection » de votre compte. Si vous ne possédez pas encore de compte, la création ne vous prendra que quelques instants.

Je gère mes listes de sélection

Vous pouvez créer autant de listes que vous le souhaitez. Donner un nom à votre nouvelle liste puis enregistrez. Lorsque vous ajoutez un produit à votre sélection depuis la fiche produit, vous pouvez l’attribuer à une de vos listes présentes dans le menu déroulant à gauche.

Je diffuse mes listes de sélection

A la création de votre liste, vous recevez un email du Chasse-Marée contenant un lien menant à votre sélection. Vous souhaitez partager cette liste avec vos proches ? Envoyez leur ce lien et ils pourront consulter votre sélection en un seul clic !

> Newsletter

> 1ère visite ?

Numéros 201 à 250

Chasse-Marée N° 202
loupe

Chasse-Marée N° 202

PARU LE 25 JANVIER 2008
Ports de plaisance, quel bilan ?
Le marais de Saint-Omer
Bateaux du marais audomarois
La semaine classique de Cowes
Les derniers voiliers islandais de Gravelines

En savoir plus


020202

Prix
5,00 €

Stock Infos
Out of stock

Ajouter au panier
ombre

Ajouter à ma sélection Infos

Envoyer à un ami

Chasse-Marée N° 202
 
  • Ports de plaisance, quel bilan ?
  • Le marais de Saint-Omer
    Cette zone humide encore exploitée par les maraîchers est sillonnée depuis des lustres par des barques singulières qui présentent quelques points communs avec leurs voisines flamandes.
  • Barquette, escute et bacôve du marais audomarois
    A la faveur d’un atelier scolaire animé par le dernier “faiseur de bateaux” du marais, le mode de construction de ces embarcations de type ancien a pu être décrit en détail.
  • Palynodie II à la semaine classique de Cowes
    En juillet dernier, Noryema IV, Stiren et Palynodie II – le plan Stephens d’Hervé Eliès – défendaient les couleurs françaises lors de la sixième British Classic Yacht Club Regatta de Cowes. Une semaine de compétition sur un plan d’eau prestigieux, où le fair-play le dispute à la rage de vaincre.
  • Les derniers voiliers islandais à Gravelines, 1916-1935
    Pendant l’entre-deux-guerres, alors que la plupart des voiliers morutiers français sont désarmés, les armateurs de Dunkerque et de Gravelines font construire une flotte de navires mixtes – surtout de forts dundées – dont le moteur auxiliaire va assurer la rentabilité, notamment en permettant d’effectuer chaque saison deux voyages à Islande.
  • Fanch Moal, un artiste dans sa ville
    Diplômé des Beaux-Arts de Paris, cet enfant de Pont-Croix n’est jamais tant inspiré que par son terroir : le Cap-Sizun. Sa peinture, dénuée de toute afféterie, est criante de vérité, qu’elle exprime la fougue d’une étrave, le geste d’un marin, ou la magie d’un paysage côtier.
  • Haliotika au Guilvinec, vitrine de la pêche bretonne
    Grâce à ce centre de découverte du Guilvinec, les visiteurs peuvent se familiariser avec les enjeux actuels de la pêche régionale et appréhender le quotidien des marins en embarquant avec eux à bord d’un chalutier.
  • Les Rob Roy, canoës de voyage à voiles de MacGregor
    Personnalité flamboyante de l’époque victorienne, John MacGregor a, par ses croisières à bord de ses canoës à voiles baptisés « Rob Roy », en quelque sorte inventé le concept du « naviguer autrement » ! 150 ans plus tard, cette manière singulière de voyager au loin à bord d’une embarcation légère reste d’une étonnante actualité.

PARU LE 25 JANVIER 2008

 

  • Année de parution 2008
  • Mois de parution Janvier

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des avis.