Catégories

> Newsletter

> 1ère visite ?

Numéros 101 à150

Chasse-Marée N° 139
loupe

Chasse-Marée N° 139

Les Ateliers et chantiers du Havre : de la grandeur au désastre
Ville de Mulhouse : le quatre-mâts français qui aurait pu être sauvé
Bretagne : quand la pierre prenait la mer
L'effet Morgann, ou la Belle plaisance...

En savoir plus


020139

Prix
5,00 €

Stock Infos
Available


ombre

Envoyer à un ami

  • Les Ateliers et chantiers du Havre : de la grandeur au désastre
    Nés en 1965, les ACH acquièrent une renommée mondiale en concevant des navires spécialisés, comme les récents paquebots à voiles. Mais, après trois décennies et une centaine de lancements, les commandes se raréfient. La construction calamiteuse de chimiquiers trop ouvrageux donne le coup de grâce : en 1998, le gouvernement lâche l’entreprise sous perfusion.
  • Ville de Mulhouse : le quatre-mâts français qui aurait pu être sauvé
    L’histoire des frères Siegfried, et celle du quatre-mâts barque de la Cie Génestal dont ils étaient les principaux actionnaires. Lancé en 1899 à Graville, le Ville de Mulhouse appartenait à une série de huit long-courriers cap-horniers havrais conçus pour le transport du minerai et du grain. En 1973, la France s’apprêtait à le rapatrier du Chili lorsqu’une tempête le détruisit.
  • Bretagne : quand la pierre prenait la mer
    Les nombreuses variétés de minéraux émaillant la côte armoricaine ont été de longue date exploitées pour la construction, car ces matériaux de qualité sont accessibles et aisément transportables par la mer. Ce premier volet passe en revue les principales carrières littorales bretonnes, tandis qu’un second article traitera des trafics et des difficultés qui leur sont liées.
  • L'effet Morgann, ou la Belle plaisance revisitée
    Après Petit Morgann, un dériveur à clins de contre-plaqué gréé en houari et vendu en kit, Jean-Yves Manac’h dessine Joli Morgann à l’intention de Franck Roy, un charpentier à la recherche d’un bon “produit” pour lancer son chantier. Synthèse réussie de l’esthétique Belle plaisance et du modernisme – la coque est en polyester, ce voilier fait un malheur !
  • Richard Texier, artiste cosmique
    Pour “chatouiller le mystère du monde”, ce plasticien original, dont l’œuvre est truffée de références maritimes,puise son inspiration dans les ouvrages des premiers astronomes et les récits des grands explorateurs.
  • Les plates de l'Ile-Tudy

Paru le 28 décembre 2000

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des avis.